Gaming

FAR Lone Sails : Un voyage fantastique ! (Review)

Au sommaire
  1. Un jeu à l'âme d'artiste
  2. Un jeu au corps un peu faible
  3. Conclusion
Temps de lecture moyen : 5 min

FAR Lone Sails est le tout premier jeu d’Okomotive, un studio indépendant suisse. Il s’agit donc d’un jeu d’aventure indépendant dans lequel on contrôle un véhicule à travers un minuscule personnage. Dans l’univers post-apocalyptique de FAR, pas de zombies ni de monstres. Uniquement vous et votre véhicule, l’okomotive, un mélange de voiture, de bateau et de locomotive.
Dans la veine des jeux indépendants Journey ou Abzu, FAR est une expérience avant tout artistique.

Le jeu sera disponible le 17 mai 2018 sur Steam: https://store.steampowered.com/app/609320/FAR_Lone_Sails/, mais aussi sur PS4 et Xbox One.

Review vidéo: 

 

Un jeu à l’âme d’artiste

Il faut absolument que j’en parle : la musique de ce jeu est absolument D-I-V-I-N-E. Très clairement une des meilleures OST de l’année, sinon de la décennie. Joel Schoch, le compositeur de la bande son, est à prier mille fois pour cette œuvre qui à elle seule justifie quasiment l’achat du jeu. Extrêmement relaxante, mais inspirant une portée d’émotions qui va de la curiosité a la peur en passant par l’émerveillement, elle nous accompagne si bien a travers le jeu que je propose que vous arrêtiez momentanément votre lecture pour lancer ce petit lien en arrière plan, afin de vous mettre dans l’ambiance:
https://soundcloud.com/mixtvision/half-far-lone-sails-original-soundtrack-teaser-track

Je tiens a préciser que la bande-son de FAR sera achetable séparément du jeu ! Plus d’info ici.

Mais la musique n’est pas le seul aspect artistique exceptionnel de FAR. Les graphismes sont aussi délicatement stylisés, avec un air d’aquarelle aux couleurs restreintes mais magnifiquement disposées.

Ces composantes artistiques contribuent de concert à faire de FAR l’un des jeux les plus touchants sensoriellement auxquels j’ai joué. Elles construisent une atmosphère douce et fragile mais aussi parfois malaisante, puisque la délicatesse du dessin contraste fortement avec le monde décrit; une apocalypse en toute splendeur, un univers asséché où les mastodontes technologiques d’antan s’échouent et s’évaporent dans la rouille. Le monde présenté dans FAR Lone Sails est purement et simplement à couper le souffle.

 

Un jeu au corps un peu faible

On va maintenant en venir au plus important: le gameplay du jeu. Dans FAR, on contrôle un petit personnage qui lui même contrôle un gigantesque vaisseau. On comprend vite comment l’opérer : tout se passe via des gros boutons explicites, puisque surmontés de gigantesques étiquettes qui annoncent leur fonction. Et lorsque l’on a compris comment l’okomotive fonctionne, elle est particulièrement amusante à contrôler ! On doit à la fois gérer la pression de la vapeur, la force de poussée du véhicule, l’approvisionnement en carburant, l’activation des voiles, ainsi que réparer les éventuels accidents de route ! Quand tout fonctionne à la perfection, le jeu n’est que plaisir. Appuyer sur la gâchette de votre manette vous permettra d’avoir une vue lointaine de votre fier véhicule, et un problème minuscule qui m’a embêté pendant toute ma session de jeu était l’impossibilité d’activer la vue lointaine sans garder en permanence son doigt sur la gâchette.
Bien entendu, lorsque le véhicule tombe à court de carburant, le jeu devient tout de suite moins un instant de triomphe qu’un pénible voyage. Tirer mon véhicule sur 300 mètres pour récupérer un bidon de carburant à plusieurs reprises était assez pénible : avant la moitié du jeu, il est obligatoire d’arrêter son véhicule régulièrement pour récupérer du carburant. Un peu ennuyant quand le fait de s’arrêter est si désagréable, d’autant plus que cela met souvent une halte à la musique pourtant si magnifique.

Il est compréhensible que pour magnifier les moments de triomphe, il va de soi d’appuyer ceux de déchéance, mais le problème est que l’arrêt est particulièrement démoralisant quand il coupe l’élan du jeu, d’autant plus que cet élan est parfois interrompu à un moment où il est clair que les développeurs comptaient offrir au joueur un morceau de voyage agréable.

 

Malgré tout l’amour que l’on voudrait avoir pour FAR Lone Sails, il est indiscutable que son gameplay n’est pas parfait. Tandis que l’okomotive est la plupart du temps un plaisir a contrôler, il est souvent nécessaire de la quitter, et c’est vraiment là que le bat blesse : la sensation tactile de contrôler le personnage, le « game feel , n’est pas réellement au meilleur. Les contrôles sont loin d’être précis, on trébuche, on se bloque souvent a cause d’objets dans les couloirs, on se déplace en téléportation par à-coups… Bref, on est très loin de la sensation incroyable de contrôler les personnages de Journey ou d’Abzu. Le gameplay est donc parfois un peu lourd, surtout dans les phases de puzzle.

Parlons-en, d’ailleurs, des puzzles ! Ils sont très souvent corrects, mais jamais particulièrement bons, et ne présentent parfois absolument aucun challenge (faire avancer votre vaisseau vite pour passer la grille, bouger un objet d’un mètre pour qu’il active un mécanisme, etc.).

 

Conclusion

On va tout de même tenter de finir sur une note positive, car il est important que vous compreniez que FAR Lone Sails est avant tout un excellent jeu. Tout les défauts que nous pourrions y trouver ne cachent pas le fait que ce jeu est, pour un coup d’essai, un coup de maître. Si vous aimez les jeux indépendants ou les jeux relaxants, celui-ci est un must pour vous.

8
Excellent

FAR Lone Sails

FAR Lone Sails est une expérience particulièrement plaisante et bien équilibrée. Le jeu s'inscrit auprès de Journey et Abzu dans la liste des courts indés qu'on revient faire avec plaisir une fois par an.

Avantages

  • Musique de la décennie !
  • Graphismes incroyables
  • Magnifique atmosphère

Inconvénients

  • Durée de vie faible (3-4h)
  • Gameplay lourd par moments
  • Légèrement répétitif
Journaliste Jeux vidéos, Étudiant en Game Design
Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Scroll to top