Gaming

MOTHERGUNSHIP : un FPS extrême dans lequel on crée ses propres armes !

Au sommaire
  1. Introduction
  2. Qu'est ce que c'est que ce jeu ?
  3. Parlons de la création d'armes...
  4. Et le reste du jeu ?
  5. Quels modes sont disponibles ? (Coop)
Temps de lecture moyen : 5 min

Introduction

MOTHERGUNSHIP dont la sortie est prévue le 17 juillet 2018, est un jeu publié par Grip Digital et développé par Terrible Posture Games, un studio principalement connu pour son précédent jeu Tower of Guns, un FPS (jeu de tir à la première personne) bullet-hell (dans lequel on doit éviter de nombreux projectiles) plutôt intéressant dont MOTHERGUNSHIP est, en quelque sorte, un successeur spirituel.

Video | Review MOTHERGUNSHIP - Samuel G.O

Gaming | Review MOTHERGUNSHIP – Samuel G.O

[collapse]

 

Qu’est ce que c’est que ce jeu ?

Tower of Guns en 2014 n’avait pas tout à fait su convaincre. Malgré un public niche ayant apprécié le jeu, celui-ci n’a pas atteint la célébrité, notamment à cause de son gameplay un peu trop simpliste et répétitif ainsi que de la bibliothèque très réduite d’armes disponibles.
Dans MOTHERGUNSHIP, comme dans Tower of Guns, on évolue salle par salle dans une sorte de donjon procéduralement généré; chaque pièce n’est pas agencée spécifiquement mais créée « à la volée » par un ordinateur, permettant un nombre gigantesque de configurations différentes. On s’y bat contre des ennemis constitués principalement de robots ou de simple tourelles pointées vers nous. Pris séparément, aucun de ces ennemis n’est menaçant; c’est ensemble et en grand nombre qu’ils sont dangereux. On fait alors face à un mur de balles, de roquettes et de lasers.

MOTHERGUNSHIP a réussi à résoudre le problème majeur de Tower of Guns, à savoir son manque de variété dans son armement, en implémentant une solution originale qui est devenue un des points d’intérêt principaux du jeu : dans MOTHERGUNSHIP, on crée soi-même son arme en assemblant des connecteurs et différents types de canons (lasers, blasters, roquettes, scies circulaires…). Ainsi, on peut créer un nombre d’armes quasi-infini, allant du lance roquette qui envoie 30 missiles, au gatling-gun formé d’une dizaine de mitraillettes, en passant par le sniper électrique qui envoie des mines de proximité.

 

Parlons de la création d’armes…

Comme mentionné il y a un instant, un des meilleurs aspects de MOTHERGUNSHIP est le fait que l’on doit y créer ses propres armes. On les construit dans les stations d’édition situées dans les boutiques des donjons, où on achète également des pièces (connecteurs, canons, etc) pour les améliorer. On retrouve dans le système de création le sentiment de s’amuser avec des legos. Les choix du joueur ont des grandes conséquences puisque certains pourront vouloir créer de gigantesques armes qui brûleront alors un grand nombre de munitions, tandis que d’autres décideront plutôt de construire des armes pouvant tirer quasiment sans jamais s’arrêter en y ajoutant des modificateurs augmentant les statistiques de l’arme ou ajoutant des propriétés (balles rebondissantes, par exemple).

Le meilleur élément de ce système, c’est qu’on commence chaque donjon avec un petit nombre de parties d’arme; on doit donc créer une arme à l’aide des morceaux qu’on trouvera sur notre chemin à chaque fois : on n’aura donc jamais deux fois la même arme.
Les premières heures de MOTHERGUNSHIP sont absolument géniales car on y découvre nos agencements d’armes préférés et on expérimente constamment de nouveaux types de gameplay.

 

Et le reste du jeu ?

En dehors de son système de création d’armes impressionnant, la plupart du gameplay de MOTHERGUNSHIP est assez raffiné. Les déplacements sont rapides et fluides et le feeling du tir et du combat sont très bien gérés, notamment grâce à une abondance d’effets sonores et visuels au dessus de la moyenne. L’expérience de jeu reste toujours plaisante et dynamique. La difficulté est également bien gérée malgré les quelques missions secondaires qu’il faudra parfois faire en boucle pour pouvoir continuer dans la campagne sans mourir 10 fois sur la même mission.
En parlant de la campagne, il s’agissait d’une très bonne surprise. Le jeu arrive à rendre des personnages stéréotypés intéressants à travers l’utilisation d’un humour mordant, toutefois bien qu’assez classique. Le combat des boss gigantesques qui trônent à la fin de certaines des missions de campagne sont d’ailleurs des moments très mémorables, mélangeant stress et ébahissement.

 

Quels modes sont disponibles ? (Coop)

Non seulement la campagne de MOTHERGUNSHIP est très plaisante, grâce à une progression douce et des personnages que l’on apprend à aimer rapidement grâce à un humour bien dosé, mais il ne s’agit pas de l’entièreté de ce qu’offre le jeu ! En effet, au fil de la campagne, on débloquera le mode « Sans-fin », un donjon infini qui vous permettra de vous pratiquer, mais aussi le mode « Bac à Sable », dans lequel on peut se mesurer à un donjon infini avec l’arme de son choix.
On notera également le mode très intéressant « donjon MOTHERGUNSHIP », qui offre une expérience assez différente du jeu de base : il s’agit ici d’un tournant rogue-like sur le prémisse de MOTHERGUNSHIP. Dans ce mode, qui présente une mini-campagne, on complète trois donjons suivis du donjon MOTHERGUNSHIP, beaucoup plus grand et dangereux, et gardé par un puissant boss. Mourir à n’importe quel point dans cette mini-campagne vous obligera à la recommencer du début, mais si vous réussissez à la compléter, vous débloquerez des parties d’armes légendaires.

Enfin, le dernier mode disponible et non pas des moindres est un mode Coop qui vous permettra de jouer à l’ensemble des modes en ligne avec un ami. Celui-ci sera disponible à la sortie du jeu pour les joueurs PC, et en milieu-fin août pour les joueurs consoles.

 

On rappellera que MOTHERGUNSHIP est prévu pour le 17 Juillet 2018 sur PC, PS4 et Xbox One, pour le prix dérisoire de 24.99$.

8
Très bon jeu

Mothergunship

Ce jeu fera la joie de nombreux fans de FPS aux stéroides comme DOOM, mais également de ceux voulant juste s'amuser seul ou avec un ami dans un jeu déjanté!

Avantages

  • -Possibilités de création quasi-infinies
  • -Gameplay très agréable
  • -Bonne durée de vie grâce aux nombreux modes de jeu
  • -Possibilité de jouer en coop en ligne
  • -Prix bas (25€)

Inconvénients

  • -Quêtes secondaires inintéressantes
Journaliste Jeux vidéos, Étudiant en Game Design
Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Scroll to top