Gaming

Pas de grind excessif dans Bless Online (MMORPG)

Temps de lecture moyen : 2 min

Bless Online, c’est un MMORPG (jeu de rôle massivement multijoueur en ligne) développé par le studio coréen NEOWIZ, dont la sortie en accès anticipé est prévue pour mai 2018 sur Steam.

Il s’agit donc d’un compétiteur direct à la masse de MMORPGs coréens du même type, comme Black Desert Online, ArcheAge, ou même SoulWorker (dont vous pouvez lire notre review ici).
Tandis que Bless dispose d’un système de combat et de graphismes qui, bien que jolis, ne se différencient pas vraiment des autres jeux du genre, NEOWIZ mise sur d’autres aspects pour rendre leur jeu attrayant.

À travers une interview du game director Jae-Hoon Jeon avec Wccftech , on en a appris plus sur le jeu et notamment sur des aspects très important qui le caractérisent. Selon celui-ci, Bless Online ne se concentrera pas sur le grind (répétition sans fin d’une même mission ou d’un même acte, souvent de tuer des monstres, pour gagner de l’expérience ou des objets).
On avancera donc dans le jeu plutôt à l’aide de missions intéressantes, de l’histoireet de donjons. Une très bonne nouvelle, donc, puisque ceci est très loin d’être commun dans les MMORPGs coréens !

D’autres bonnes nouvelles liées à cette interview sont l’annonce de modes PvE et PvP impressionants, puisqu’on aura accès dans Bless à des boss pour 20 joueurs, des raids à 40, du PvP en 10v10, 15v15, et à des guerres de joueurs à grande échelle !
Des modes donc très intéressants qui ne sont pas les plus habituels pour des MMORPGs et qui sont donc bien prometteurs pour Bless Online.

Enfin, on notera avec joie que NEOWIZ jure que Bless Online ne tombera pas dans le Pay-to-Win (nécessité de payer pour obtenir du contenu rendant votre personnage plus fort que les autres). On restera néanmoins sceptiques, car nombreux sont les jeux à avoir annoncé la même chose pour, au final, tomber aux mains d’un système économique de ce type.

On rappellera que le jeu sera disponible dès mai 2018 en accès anticipé, suivant un modèle Buy-to-Play (à un prix encore inconnu). Pour vous faire baver à l’avance, on vous laisse avec un joli trailer.

 

Journaliste Jeux vidéos, Étudiant en Game Design
Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Scroll to top