Photographie

LE 50mm, L’OBJECTIF INDISPENSABLE ?

Au sommaire
  1. II. Ouverture
  2. III. Créativité
  3. IV. Objectif macro
  4. V. Prix
Temps de lecture moyen : 3 min

Lorsque l’on débute en photographie, on se demande toujours quel objectif choisir. Mais en regardant dans le sac d’un photographe, on tombe presque toujours sur un 50mm ! Mais pourquoi cette optique est-elle si répandue chez les photographes ?

C’est une optique polyvalente de par son champ de vision ; le 50mm est l’objectif se rapprochant le plus de la vision humaine. Si vous avez un capteur plein format, je vous invite à ouvrir vos deux yeux en même temps, un dans le viseur, l’autre aux côtés. La perspective et la distance semblent tout de suite la même. Par contre, le champ de vision est, bien sûr, différent.

I. Poids et taille

C’est une optique légère et peu encombrante, elle prend très peu de place dans un sac. Son poids permet de la transporter sans problème pendant toute une journée et en fait une optique idéale pour le voyage.

Le Nikkor AF-S 50mm F/1.4G est plus compact que le Sigma 24mm F/1.4 DG HSM ART

II. Ouverture

Sa grande ouverture en fait une optique très lumineuse, ce qui permet de travailler en faibles conditions lumineuses, là ou un objectif kit sera plus limité. Cette ouverture vous offre une faible profondeur de champ qui donne un bokeh apprécié en portrait. Plusieurs lentilles à bas prix possèdent une ouverture de f/1.8.

III. Créativité

Le 50mm a pour particularité d’être une focale fixe. Le seul zoom disponible : vos jambes. En bougeant, vous allez découvrir de nouvelles perspectives que vous n’auriez jamais découvertes avec un zoom. Vous travaillerez ainsi un peu plus votre composition.

IV. Objectif macro

Oui, il est possible de faire de la macrophotographie avec l’astuce du 50mm inversé. Il suffit de mettre le côté qui se monte sur le boîtier à la place de la lentille frontale. Ainsi placé, le 50mm offrira un grossissement et la possibilité de vous rapprocher du sujet. Il existe des bagues d’inversion à visser sur l’emplacement des filtres. Si vous ne désirez pas investir dans cette bague, vous pouvez tenir l’objectif avec votre main. Pour les optiques Nikon de la série G, vous devez repérer la lamelle qui contrôle le diaphragme pour la bloquer avec un morceau de papier. Ainsi, l’objectif sera verrouillé à pleine ouverture. Les utilisateurs Canon peuvent bloquer électroniquement le diaphragme à pleine ouverture.

V. Prix

L’une des grandes raisons qu’on trouve cette optique dans le sac de beaucoup de photographes est son prix. C’est une optique facile à construire, ainsi, elle devient une optique de gamme « professionnelle » abordable. Chez la majorité des constructeurs, le 50mm est vendu environ de 100 à 200€

 

VI. Les références

A. Nikon

Nikkor AF-S 50mm f/1.8G

Nikkor 50mm f/1.8D-AF

Nikkor AF-S 50mm f/1.4G

Nikkor 50mm f/1.4D-AF

B. Canon

Canon EF 50mm f/1.8 STM

Canon EF 50mm f/1.4 USM

C. Sony

Sony SEL 50-F18F Objectif 50mm f/1.8 (Monture E)

D. Pentax

Pentax 50mm f/1.8 Monture KAF

Jeune photographe professionnel de mariages, portraits, couples et grossesses. Vidéaste à ses heures perdus, ainsi que gameur PC
Ad

2 commentaires sur “LE 50mm, L’OBJECTIF INDISPENSABLE ?

  1. Anonyme dit :

    Les paragraphes sur la macro et le prix se resemble beaucoup xD

    1. Dorian.S dit :

      En effet 😯
      Merci pour le signalement, nous allons corriger ça. Il y a relecture des articles pour correction mais la publication a dû avoir quelques soucis lors de la mise en ligne de ce même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Scroll to top