Gaming Technologie

Bien choisir son SSD

Au sommaire
  1. Disque dur vs SSD
  2. Ce qu’il faut regarder avant d’acheter un SSD
  3. Le type de mémoire
  4. La vitesse de lecture/écriture
  5. Installation
  6. Sélection de SSD
Temps de lecture moyen : 6 min

Peut-être avez-vous déjà eu un disque dur qui à rendu l’âme, ou tout simplement qui s’est fait vieux, et que vous désiriez le changer. Mais avez-vous pensez à le remplacer par un SSD ?

Pour bien commencer qu’est-ce qu’un SSD ?

« SSD signifie Solid State Drive (disque dur électronique en français), un SSD est donc un dispositif de stockage électronique. »

Super me direz-vous, mais qu’est-ce qui change entre un disque dur basique et un disque dur électronique ?

Disque dur vs SSD

Un disque dur basique est réellement et physiquement un disque qui stock les fichiers de votre ordinateur : logiciels, photos, jeux-vidéos, fichiers, por… vous l’aurez compris. Ainsi lorsque que vous ouvrez vos fichiers vous pouvez entendre le bruit du disque qui se met à tourner. Et on vient de mettre le doigt sur un des premiers problèmes du disque dur, il est bruyant. Mais qui plus est, puisque c’est physiquement un disque qui tourne, la vitesse est limitée.

Un SSD est électronique et donc silencieux, puisque les informations sont stockées sur une mémoire vive ce qui lui permet d’être plus rapide qu’un disque dur (en moyenne 25 fois). Ainsi, le déplacement et la lecture des fichiers sont extrêmement rapides. D’ailleurs, les données sont stockées dans le même type de mémoire que votre RAM mais, à la différence de celle-ci, restent « figées » lorsque vous éteigniez l’ordinateur. Ainsi, lorsque vous allumer votre ordinateur, vos fichiers ne sont pas effacés.

De plus, puisqu’il est électronique, il résiste parfaitement aux chocs, ce qui n’est pas le cas d’un disque tournant sur lui-même.

Par contre le SSD n’est pas gagnant sur tous les points, car oui là où un disque dur de 1To (1 000Go) coute environ 50€, pour le même prix, vous n’aurez que 120Go d’espace et n’étant pas forcément de la meilleure qualité, car oui, tous les SSD ne sont pas équivalents. C’est pourquoi je vais vous apprendre ce qu’il faut regarder pour bien choisir son SSD. Mais avant cela :

« Qui gagne entre SSD et disque dur classique ? Pourquoi prendre un SSD si, pour le même prix, j’ai 980Go de plus ? »

Il n’y a pas de meilleur moyen de stockage, il y a le meilleur pour votre utilisation !

Un SSD est utile pour le système d’exploitation (Windows, Linux, MacOS, etc.), les logiciels et, à la limite, les jeux-vidéos pour un optimisation parfaite. On l’utilise pour sa puissance et sa rapidité.

Un disque dur est un gros moyen de stockage, il est donc parfait pour les gros fichiers et le stockage massif de contenu, comme pour le travail, par exemple. Bien sûr, vous pouvez aussi stocker vos photos, vidéos, fichiers, etc… Mais ils s’ouvriront bien moins vite. Je vous invite d’ailleurs à lire vos films sur un SSD pour une meilleur vitesse de lecture.

Ainsi, je vous conseille d’avoir un SSD pour le système d’exploitation, logiciels, jeux, etc. et un disque dur où vous mettrez les gros fichiers tel que les vidéos, photos, etc. Le seul point négatif est que si vous déplacez un fichier de l’un vers l’autre, la vitesse sera celle du disque dur (et c’est plutôt logique, puisque le disque ne se mettra pas, comme par magie, à égaler la vitesse d’un SSD.

Ce qu’il faut regarder avant d’acheter un SSD

Plusieurs critères doivent être pris en compte avant d’acheter un SSD : le type de mémoire, la vitesse d’écriture et de lecture.

Le type de mémoire

Il existe 3 types de mémoires :

  • SLC : Single Level Cell
  • MLC : Multi Level Cell
  • TLC : Triple Level Cell

La différence se trouve au niveau du nombre de bits par cellule. Une mémoire SLC possédera 1 bit par cellule (1 niveau de charge), une mémoire MLC 2 bits par cellule (soit 4 niveaux de charge), tendis qu’une mémoire TLC possède 3 bits par cellule (soit 8 niveaux de charges).

Là où ça devient intéressant, c’est que ça permet de réduire le cout de fabrication, et donc de vente. Mais en contrepartie, cela dégrade les performances d’écritures principalement, mais aussi la durée de vie :

  • SLC : 100 000 cycle d’écriture/cellule
  • MLC : 3 000/10 000 cycle d’écriture/cellule
  • TLC : 1 000 cycles d’écriture/cellule

À noter que les SLC ne sont pas accessibles aux particuliers, mais réservés aux entreprises. Vous l’aurez compris, la meilleure mémoire disponible à l’heure actuelle n’est autre que la MLC.

La vitesse de lecture/écriture

On vient donc de voir le type de mémoire, mais il reste un point non négligeable à regarder : la vitesse de lecture/écriture, qui est tout simplement la vitesse à laquelle un fichier va être ouvert ou déplacé. Ici, c’est simple : plus le chiffre est gros, mieux c’est. En moyenne les SSD ont une vitesse de 500 Mo/sec en écriture et lecture, mais ces nombres peuvent changer selon les marques. Certaines préfère mettre plus au niveau de la lecture ou inversement, donc faite bien attention. Je vous conseille de ne pas descendre sous 500 Mo/sec.

Installation

L’installation d’un SSD est extrêmement simple : il suffit de débrancher votre disque dur mort et de brancher les mêmes câbles (câble SATA et alimentation) sur le SSD. Pour voir exactement à quoi ressemble l’action, je vous invite à regarder la vidéo. Vous pouvez aussi ajouter un SSD à votre disque dur, à condition que votre carte mère supporte un câble SATA supplémentaire. Pour l’alimentation, le câble possède généralement plusieurs sorties, donc pas besoin de câble supplémentaire à ce niveau là.

Sélection de SSD

Puisque je suis gentil, je vous fait une petite sélection de très bons SSD et un petit benchmark des différents SSD connus sur le marché. Vous pouvez d’ailleurs vérifier la véracité de ma sélection avec ce que nous avons vu plus haut :

KFA2 Gamer SSD L : 480 Go, 562Mo/s – 524 Mo/s, MLC : 125€

HyperX Savage : 250 Go, 560Mo/s – 530 Mo/s, MLC : 120€

Samsung Série 850 EVO : 500 Go, 540Mo/s – 520Mo/s, TLC : 130€

HyperX Savage : 450 Go, 560Mo/s – 530 Mo/s, MLC : 180€

Sandisk Ultra II : 240 Go, 550Mo/s – 500Mo/s, TLC : 100€

– Samsung Série 860 EVO : 256 Go, 520Mo/s – 520Mo/s, TLC : 140€

Et bien j’espère que vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à interagir dans les commentaires et a me poser des questions si vous en avez. C’était Ribasu, et à la prochaine !

Ribasu
Co-Fondateur/Blogeur Tech & Multimédia
Co-Fondateur de Reward Line. Wezzar et ProLoL Member. Streamer, Videaste, Apprenti infographiste et plein d'autres trucs mais flemme.
Ad

3 commentaires sur “Bien choisir son SSD

  1. Kevin Tanza dit :

    Les SSD exigent toujours une enquête préalable, à mon avis, avant de les acheter; Ils vous sauvent de nombreux événements imprévus.

    1. Dorian.S dit :

      Une requête préalable ? Qu’entends-tu dire par là ?

      1. Dorian.S dit :

        Autant pour moi, j’ai effectué une mauvaise lecture ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Scroll to top