Technologie

L’AR (Augmented Reality), ou l’outil du futur.

Au sommaire
  1. L'AR et la VR, comment les différencier ?
  2. Les utilisations de l'AR aujourd'hui
  3. L'AR dans le futur, qu'est-ce que ça peut donner ?
Temps de lecture moyen : 4 min

AR et VR… On entend beaucoup de parler de ces acronymes désignant des nouvelles technologies.

Mais que désignent ces noms, et en quoi sont-ils censées révolutionner nos vies ? Est-ce une bonne chose ? Et quelles sont les usages actuels et futurs de ces techniques ?

Beaucoup de questions se posent, la réponse reste peut-être floue. C’est pourquoi j’essaierai de répondre à vos questionnements dans cet article.

L’AR et la VR, comment les différencier ?

Commençons par définir ce qu’est de l’AR (Augmented Reality) et de la VR (Virtual Reality). La différence peut paraître claire pour certains, mais ce n’est pas forcement le cas pour tous le monde.

En fait, la VR se caractérise par une immersion dans un monde entièrement virtuel, c’est à dire que lorsque vous enfilez un casque VR, comme l’HTC Vive ou l’Oculus Rift, l’entièreté de ce que vous verrez sera virtuel. Le but est, dans ce cas, de fournir une immersion complète de l’utilisateur dans un monde virtuel. C’est pourquoi la VR est souvent utilisée pour les jeux vidéos, car ce média s’adapte très bien à cette technologie.

L’AR, elle, n’a pas le même but que la VR: ce n’est pas de fournir une immersion à l’utilisateur, mais plus d’offrir une nouvelle expérience en utilisant l’environnement réel qui nous entoure et en y ajoutant des éléments virtuels. Son utilisateur n’est donc pas obligé de porter un casque, car il n’est pas voué à être coupé de la réalité. En fait, c’est même l’inverse; vous pouvez donc utilisez de l’AR avec votre téléphone ou encore avec des lunettes connectées.

 

VR

Exemple de VR (Crédit photo: https://arts.vive.com)

AR

Exemple d’AR (Crédit photo: https://www.pexels.com)

 

 

 

 

 

 

 

Les utilisations de l’AR aujourd’hui

Aujourd’hui encore, l’AR est une technologie émergente, devenant peu à peu accessible au grand public. Malgré tout, son utilité reste encore limitée.

Vous vous demandez donc sûrement si vous avez déjà expérimenté l’AR, si non, comment l’expérimenter.

La méthode la plus simple reste de regarder dans les applications mobiles disponibles : jeux videos, réseaux sociaux, sites de vente en ligne… Ce sont autant de domaine qu’ont adopté l’AR ou qui proposent progressivement de nouveaux services innovants avec cette technologie.

Pokémon GO, une application téléchargée plus de 800 millions de fois à travers le monde, utilise l’AR pour ajouter des pokémons dans l’environnement qui vous entoure.
Mais ce n’est pas la seule application à se lancer dans l’AR, loin de là. Snapchat, Instagram, Facebook, Amazon, toutes ces grandes entreprises s’intéressent de près à l’évolution de l’AR, que ce soit pour créer des filtres d’apparat sur les visages ou pour simuler des objets dans une pièce à meubler.

Amazon AR

Amazon AR

 

L’AR dans le futur, qu’est-ce que ça peut donner ?

Les utilités de l’AR sont tellement vastes et diverses qu’il est encore actuellement difficile de fixer une limite a son utilisation.
Mais on peut d’ores et déjà imaginer pouvoir avoir accès à l’AR à tout moment grâce à des lunettes connectées et pouvoir y recevoir des notifications de diverses applications, ou encore voir une pub en AR sur la devanture d’un magasin.

Prenez part au développement de l’AR !

Vous êtes désormais convaincu que l’AR est la nouvelle technologie du futur ? Vous souhaitez vous amuser à créer une petite application mobile en AR ? Rien de plus simple ! La tâche peut paraître intimidante, mais n’ayez pas peur de ne pas avoir le niveau nécessaire. Peu d’efforts seront nécessaires, tout cela grâce à des librairies, soit des bibliothèques de fonctions préconfigurées, tel que ViroReact.

Je ne vais pas détailler toutes les possibilités de cette librairie, mais pour un usage amateur, elle vous permettra d’apprendre à faire de l’AR et de réaliser vos premières applications en moins d’une heure. Si vous désirez en apprendre plus sur les usages de ViroReact, cliquez ici (lien en anglais).

Voici pour ma part le résultat que j’ai pu avoir en quelques minutes:

Le code source de l’application est disponible à cette adresse.

Étudiant en développement informatique. En veille technologique pour vous proposer de nouveaux articles.
Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Scroll to top